MAIS QUE S’EST-IL PASSE HIER SUR LA COTE FLEURIE ?

Le phénomène à surpris beaucoup de personnes hier en fin d’après-midi sur la côte Fleurie. Alors que le temps été au beau fixe, un vent violent à touché la côte Fleurie aux alentours des 20h30.

Des rafales de vent qui ont fait malheureusement un mort et de nombreux blessés. En effet, le vent est passé en quelques minutes à un vent faible puis à un vent tempétueux et tourbillonnant. Pareil pour le mercure avec une chute brutale du thermomètre.

Photo : Neuros1en1

En plus du vent tempétueux, le mercure à perdue plus de 10° en l’espace de quelques heures. C’est le cas ici à la station météorologique de Deauville où le mercure est passé de 27° à 15° en même pas 3h !! Entre 20h00 et 22h00, heure où ce fort coup de vent a eu lieu.

Relevés températures Deauville / Journée du 18 Juin 2022

MAIS POURQUOI CE CHANGEMENT D’UN COUP ?

Il existe deux possibilités sur ce phénomène extraordinaire qui a touché notre région hier. On parle soit de rafales descendantes ou alors du phénomène dit “La Galerne”.

C’EST QUOI UNE RAFALE DESCENDANTE ?

Une rafale descendante est un courant aérien descendant intense sous un orage, dont l’écrasement en surface produit des vents violents, divergents et turbulents. Il est formé par la descente des précipitations et d’air plus froid et sec qui s’infiltre dans le cumulonimbus ce qui donne une goutte froide s’étendant en éventail sous le nuage en arrivant au sol. Les rafales descendantes peuvent se produire sous des orages individuels ou avec des cellules particulières dans une ligne orageuse. Les dommages vont donc s’étendre sur des corridors plus ou moins larges, on parle ainsi de micro et de macro-rafales1. Certaines rafales descendantes particulièrement violentes seraient responsables du phénomène météorologique tant redouté par de nombreux navigateurs et appelé « grain blanc »

Souvent confondues avec les tornades, les rafales descendantes provoquent des dégâts au sol parfois considérables mais résultent d’un processus totalement différent de la tornade. Dans le cas de rafales descendantes, c’est le courant descendant froid qui s’abat en direction du sol

Les dommages provoqués par les rafales descendantes sont parfois aussi sévères que ceux générés par des tornades d’intensité faible ou modérée et la détermination du phénomène sur le terrain peut être compliquée par l’apparition de rotors (axes de vorticités horizontaux se produisant dans les rafales descendantes).

C’EST QUOI LE PHENOMENE “LA GALERNE” ?

En clair, le coup de galerne est un vent soudain, humide et froid. Une rotation violente du vent dans une direction voisine de l’ouest – nord-ouest associée à un brusque accroissement de la vitesse du vent, une chute brutale de la température et une rapide remontée de l’humidité relative.

La galerne, ou galerno, est un vent de nord-ouest (noroît) froid et humide qui souffle en rafale sur l’ouest de la France, notamment en Touraine, dans le Berry, les Deux-Sèvres, la Vendée, au Pays basque (où il porte le nom de enbata), le Quercy et la Bretagne (où il porte le nom de gwalarn) ainsi que de la mer Cantabrique et ses côtes, généralement au printemps et en automne. Il est provoqué par le passage de fronts froids côtiers canalisés.

Texte et source : Wikipédia et Keraunos pour les deux phénomènes.

Photo Babelle Le avant le fort coup de vent.

Laisser un commentaire