LES SAINTS DE GLACE 2022 ? QUEL TEMPS PREVU EN NORMANDIE ?

Selon de nombreuses croyance populaire remontant au Moyen-Age, les Saints de glace correspond à une période de trois jours en mai (11, 12 et 13 Mai) durant lequel le risque de froid et de gelées est particulièrement important. C’est pourquoi le jardinier doit s’en méfier.

MAIS EST REELEMENT LE CAS ?

On se penche sur la question et la réponse est clairement NON ! Il ne fait pas plus froid aux Saints de glace que les jours qui les précèdent ou qui suivent. C’est principalement la première quinzaine de Mai où le risque est présent avec des anticyclones présents et donc une perte de chaleur en fin de nuit avec l’absence de nuage qui ne remplit donc pas son rôle de conservation de chaleur accumulé dans la journée.

ET POUR CETTE ANNEE 2022, QUEL TEMPS DE PREVU ?

Mercredi 11 Mai : Le temps s’annonce plutôt sec sur la région avec un mercure du matin compris aux alentours de 7 à 10°C. L’après-midi le mercure sera compris aux alentours des 15° à 18°C, de saison.

Carte GFS / Précipitation attendue pour le 11 Mai 2022.
Carte GFS / Anomalie de température attendue le 11 Mai 2022.

Jeudi 12 Mai : Un temps plus incertain est attende sur la région Normandie. Quelques averses faibles seront donc possibles. Le mercure sera un peu plus frais le matin avec des températures comprises entre +4° et +8°C et un mercure de saison l’après-midi (Moyenne de 15 à 20°C)

Carte GFS / Anomalie de température attendue le 12 Mai 2022.
Carte GFS / Anomalie de température attendue le 12 Mai 2022.

Vendredi 13 Mai : Grosse incertitude sur cette journée où une perturbation active pourrait arriver sur notre région apportant de la pluie. Le mercure sera de saison matin, comme après-midi.

Carte GFS / Anomalie de température attendue le 13 Mai 2022.
Carte GFS / Anomalie de température attendue le 13 Mai 2022.

Bien sur et au vue de l’échéance, on ne parle ici qu’une tendance et non d’une prévision pour les journées du 11 au 13 mai 2022 en Normandie. Cela sera peaufiner dans les prochains jours.

A suivre donc…

Laisser un commentaire